Actualité RSS Actualités Guinée équatoriale : ces millions de dollars que Teodorin Obiang a emportés au Brésil Le fils du président équato-guinéen vient de voir la douane brésilienne saisir dans les bagages d'une délégation qui l'accompagnait plus de 16 millions de dollars en espèces et bijoux. Par Le Point Afrique (avec AFP) Publié le 17/09/2018 à 08:21 | Le Point Afrique  Habitué à avoir beaucoup d'argent et à le gaspiller, Teodorin Nguema Obiang est vu ici fêtant un de ses fastueux anniversaires. Actualité RSS Actualités Guinée équatoriale : ces millions de dollars que Teodorin Obiang a emportés au Brésil Le fils du président équato-guinéen vient de voir la douane brésilienne saisir dans les bagages d'une délégation qui l'accompagnait plus de 16 millions de dollars en espèces et bijoux. Par Le Point Afrique (avec AFP) Publié le 17/09/2018 à 08:21 | Le Point Afrique Habitué à avoir beaucoup d'argent et à le gaspiller, Teodorin Nguema Obiang est vu ici fêtant un de ses fastueux anniversaires.

Guinée équatoriale : ces millions de dollars que Teodorin Obiang a emportés au Brésil

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le fils du président équato-guinéen vient de voir la douane brésilienne saisir dans les bagages d'une délégation qui l'accompagnait plus de 16 millions de dollars en espèces et bijoux.


Ce sont des médias locaux brésiliens qui se sont fait l'écho de l'information dès samedi soir : plus de 16 millions de dollars en espèces et en bijoux ont été saisis dans les bagages d'une délégation accompagnant le fils du président de Guinée équatoriale dans un aéroport brésilien. D'après le site du journal Estado de São Paulo, la police fédérale brésilienne a saisi près de 1,5 million de dollars en espèces dans une valise et des montres de luxe d'une valeur estimée à 15 millions de dollars dans une autre.

Ce qui s'est passé

Teodorin Obiang Mangue Nguema, vice-président de la Guinée équatoriale et fils de Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, au pouvoir depuis 38 ans, faisait partie de la délégation de onze personnes arrivée vendredi à bord d'un avion privé l'aéroport de Viracapos, à Campinas, près de São Paulo. D'après la chaîne brésilienne TV Globo, la délégation n'étant pas en mission officielle, seul M. Obiang bénéficiait de l'immunité diplomatique. Les autres membres ont eu leurs bagages fouillés par la douane brésilienne et ont répondu à un interrogatoire, pendant que le vice-président attendait dans une voiture, à côté de l'aéroport.

Il faut préciser que la loi brésilienne interdit l'entrée dans le territoire avec une quantité d'espèces supérieure à 10 000 réais (environ 2 400 dollars). Le ministère brésilien des Affaires étrangères a indiqué à l'AFP être « en relations permanentes avec la police fédérale et le service des douanes pour suivre l'affaire et décider des mesures qui doivent être prises », sans fournir plus de détails. Contactée, l'ambassade de Guinée équatoriale à Brasilia n'a pas répondu aux sollicitations.


Les explications côté équato-guinéen

D'après une source diplomatique équato-guinéenne citée par Estado de São Paulo, M. Obiang a amené cette grande quantité d'espèces pour payer un traitement médical qu'il devait suivre à São Paulo. Les montres, quant à elles, seraient pour « l'usage personnel » du fils du président, ses initiales étant gravées dessus. Condamné en octobre 2017 à trois ans de prison avec sursis en France pour blanchiment d'argent, Teodorin Obiang Mangue Nguema, accusé de mener un train de vie somptueux avec des fonds publics, s'est déjà rendu au Brésil à plusieurs reprises. En 2015, il a assisté aux festivités du célèbre carnaval de Rio de Janeiro, où une école de samba avait défilé sur le thème de son pays. Cette école avait remporté le titre, mais avait été fortement critiquée en raison de son financement présumé par le régime du président Obiang.

AFP

Lu 686 fois

Recent Twitter Posts

 

A propos de Africa Times Magazine

Élément de communication tourné vers l’extérieur, AFRICA TIMES MAGAZINE est un bimestriel généraliste qui traite donc de tous les sujets brûlants de l’actualité en Afrique et dans le
monde » ; C’est un magazine qui revendique un rôle éducatif, ludique et social.
AFRICA TIMES , c’est votre magazine qui tentera de vous communiquer des analyses pointues de différents experts multi-sectoriels.

Plus de détails