Guinée : le ministre de la Justice Cheick Sako a démissionné Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Nommé depuis 2014 ministre de la Justice par le président Alpha Condé, Cheick Sacko a présenté sa démission ce Lundi 27 mai 2019 du gouvernement Kassory.

 

Dans sa lettre de démission l’on peut lire entre les ligne :

« Tirant les conséquences de votre silence depuis le 4 avril 2019, jour de notre entretien et de la remise du courrier vous demandant de me remplacer dans mes fonctions de ministre de la Justice, garde des Sceaux, je vous présente ma démission du gouvernement », a écrit Cheick Sako dans un courrier du 20 mai 2019, adressé au président Alpha Condé.

En séjour à Montpellier depuis environ 2 semaine, dans le sud de la France, Cheick Sacko expose ses arguments, parmi lesquels la question de la révision constitutionnelle. Comme le chef de l’État, le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana a également été informé de cette décision par le ministre.

             

 

Lu 7504 fois

Recent Twitter Posts

 

A propos de Africa Times Magazine

Élément de communication tourné vers l’extérieur, AFRICA TIMES MAGAZINE est un bimestriel généraliste qui traite donc de tous les sujets brûlants de l’actualité en Afrique et dans le
monde » ; C’est un magazine qui revendique un rôle éducatif, ludique et social.
AFRICA TIMES , c’est votre magazine qui tentera de vous communiquer des analyses pointues de différents experts multi-sectoriels.

Plus de détails