Le mag

EN KISOQUE

 

La Bibliothèque

 

 

                         

 

 

 

Écrit par Publié dans Communiqués mars 04 2019

L’Ambassadeur Simon Henshaw a présenté ses lettres d’accréditation au Président Alpha Condé le 4 mars, 2019.
Pour rappel, il a été nommé le 10 août, 2018 et confirmé par le Sénat le 2 janvier, 2019. Son Excellence Simon Henshaw est diplomate depuis 1985 et est heureux d’être à nouveau affecté en Afrique de l’Ouest après avoir auparavant servi en Côte d’Ivoire il y a de cela quelques années.


Écrit par Publié dans Sport mars 04 2019

Dans le cadre du programme « Petronas trackside fluid engineer 2019 », l’ingénieure chimiste d’origine zimbabwéenne a été choisie entre 7 000 autres candidats pour devenir l’ingénieure des fluides au sol de Mercedes-AMG PETRNONAS Motorsport pour la saison 2019.


Écrit par Publié dans Mines et energies février 28 2019

L'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal et la société Sinohydro Corporated ont signé ce mardi un contrat commercial pour la réalisation du projet d'aménagement du barrage hydroélectrique de Koukoutamba en Guinée. Les travaux dureront 4 ans et coûteront un investissement de 812 millions de dollars soit environ 467,5 milliards de francs CFA.


Écrit par Publié dans Politiques février 28 2019 0

Macky Sall a remporté la présidentielle dès le premier tour, selon les résultats provisoires proclamés ce jeudi par la Commission nationale de recensement des votes. Ces chiffres doivent encore être validés par le Conseil constitutionnel, seul habilité à proclamer les résultats définitifs.


Écrit par février 27 2019

INTERNATIONAL - Le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong Un se sont retrouvés ce mercredi 27 février à Hanoï pour leur deuxième sommet, huit mois après leur rencontre historique de Singapour.



Les deux hommes se sont serré la main devant une rangée de drapeaux américains et nord-coréens disposés dans un hôtel luxueux de la capitale vietnamienne. Lors de brèves remarques, Donald Trump a prédit que la rencontre serait "une réussite" et espéré que ce nouveau sommet soit "équivalent ou meilleur que le premier".

De son côté, Kim Jong Un s'est dit certain" de parvenir "cette fois" à un résultat "salué par tous". "Je vais faire de mon mieux pour que cela se produise", a lancé le dictateur nord-coréen.
Aucun des deux dirigeants n'a donné d'indications précises sur les avancées concrètes qui pourraient être annoncés ce jeudi 28 février, le deuxième et dernier jour de ce sommet dans la capitale vietnamienne. Les deux dirigeants, que plus de 30 ans séparent, se retrouveront alors pour une possible signature de déclaration commune sur laquelle rien n'a filtré.

Washington exige que Pyongyang renonce à son arsenal nucléaire en échange d'une levée des sanctions mais aucune avancée concrète en ce sens n'a été enregistrée depuis le rendez-vous de Singapour.
Dîner en petit comité dans un hôtel de luxe

A l'issue de leur bref tête-à-tête, les deux dirigeants ont participé à un dîner en petit comité au Sofitel Legend Metropole, un luxueux établissement situé en plein coeur de la capitale.

Donald Trump était accompagné du chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, et de son chef de cabinet, Mick Mulvaney. Kim Jong Un s'est présenté lui avec Kim Yong Chol, son homme de confiance qui s'est déjà rendu à la Maison Blanche, et Ri Yong Ho, le ministre des Affaires étrangères.

Dans des images diffusées sur les réseaux sociaux, on pouvait voir les deux dirigeants assis côte à côte dans l'attente de leur dîner, Donald Trump s'adressant aux médias en plaisantant sur leur "bonne" discussion. "Si vous aviez pu entendre cette conversation. Combien vous auriez payé pour ça. C'était bien".
Sur la défensive face aux nombreuses critiques quant à l'absence de résultats tangibles, le milliardaire républicain a suggéré à ses adversaires démocrates d'arrêter de lui dire ce qu'il devrait faire et de plutôt se demander "pourquoi ils ne l'ont pas fait pendant les huit années d'Obama".

Une percée diplomatique permettrait aussi à Donald Trump de détourner l'attention de ce qui se passe à Washington où son ex-avocat Michael Cohen s'apprête à livrer devant le Congrès, ce mercredi 27 février, un témoignage aussi explosif qu'accablant.

Interrogé, en présence de Kim Jong Un, sur cette audition, Donald Trump a tourné la tête, manifestement contrarié.
Aller plus loin que lors du premier sommet Donald Trump et Kim Jong Un, qui sont passés en quelques mois des insultes personnelles et menaces apocalyptiques à des déclarations "d'amour" de la part de Donald Trump, devront aller plus loin que pendant leur premier sommet, qualifié de pure représentation théâtrale par nombre d'analystes.

La Corée du Nord n'a rien fait pour réduire l'arsenal dont elle dispose. Les patrons du renseignement américain jugent que le dirigeant nord-coréen est déterminé à conserver l'arme qu'il considère comme la clé de la survie de son régime.

Pour faire taire ses détracteurs, Donald Trump pourrait essayer d'arracher une annonce à "Chairman Kim", comme par exemple la promesse du démantèlement du réacteur de Yongbyon, le principal complexe atomique nord-coréen.

Les Etats-Unis pourraient de leur côté accepter des gestes chargés en symboles, comme l'ouverture d'un bureau de liaison ou une déclaration pour mettre officiellement fin à la guerre de Corée, qui s'est achevée en 1953 par un simple armistice.


Écrit par Publié dans Politiques février 26 2019 0

Mardi 26 février, les Sénégalais attendent toujours de savoir qui sera leur prochain président, alors que des déclarations contradictoires ont fusé de la part de la coalition au pouvoir comme de l'opposition.
Ce matin, comme d'habitude, Abdou a accroché ses journaux à des ficelles pour les présenter aux passants. Autour de lui, un petit attroupement se forme rapidement.


Écrit par Publié dans Afrique février 26 2019 0

La Commission électorale indépendante (INEC) a débuté, ce lundi 25 février, la proclamation des résultats provisoires du triple scrutin du samedi 23 février. Pour l’élection présidentielle, les deux principaux candidats, Muhammadu Buhari et Atiku Abubakar, arrivent au coude-à-coude selon les premiers résultats partiels de quelques Etats.


Écrit par Publié dans Politiques février 26 2019 0

Les manifestations de vendredi dernier ont, semble-t-il, créé un appel à d’autres marches. A la suite des avocats qui ont manifesté ce lundi, les étudiants algériens sont descendus dans les rues de plusieurs villes du pays, pour contester la candidature à un cinquième mandat d’Abdelaziz Bouteflika. Toute manifestation est pourtant interdite dans le centre d’Alger.


Écrit par Publié dans Politiques février 22 2019 0

La Commission électorale avait trois ans pour se préparer. Le report du scrutin à quelques heures de sa tenue affaiblit un peu plus la confiance des Nigérians dans les processus électoraux.


Écrit par Publié dans Tech&Net février 18 2019 0

Pourtant fidèle allié des États-Unis, le Royaume-Uni ne va pas bannir le géant chinois des télécoms de son réseau 5G, comme le souhaite Washington, qui accuse le groupe d’espionnage.


Page 3 sur 26

Recent Twitter Posts

 

A propos de Africa Times Magazine

Élément de communication tourné vers l’extérieur, AFRICA TIMES MAGAZINE est un bimestriel généraliste qui traite donc de tous les sujets brûlants de l’actualité en Afrique et dans le
monde » ; C’est un magazine qui revendique un rôle éducatif, ludique et social.
AFRICA TIMES , c’est votre magazine qui tentera de vous communiquer des analyses pointues de différents experts multi-sectoriels.

Plus de détails